Thierry Charpiot, Comédien

 

         Formé au Conservatoire de Besançon alors qu'il fait des études de droit, il débute en 1984 au Centre Dramatique de la ville alors dirigé par Denis Llorca. Il joue Rostand, Marivaux, Molière, Brecht, Grumberg et Tchekhov sous sa direction mais aussi celles de Gilles Rétoré, Yves le Guillochet, Isy Chautemps, Christian Benedetti.

          A son arrivé à Paris, il travaille avec Radka Riaskova, Andréas Voutsinas, Jean-Luc Lagarce et Robert Hossein pour qui il est Judas dans Jésus était son nom. Il met en scène Sans obligation d’achat d’Israël Horovitz,  Monologue de la concubine de Hubert Nyssen,  De bonheurs moyens en malheurs ordinaires d’Isabelle Ducas et Lettre d’une inconnue de Stephan Zweig tout en continuant sa carrière de comédien.

Ces dernières années, il commence à repousser ses propres frontières et part au festival Croisement de Pékin Le Bourgeois Gentilhomme. Il écrit Texto mis en scène par Ani Hamel qui ira jusqu'en Arménie au festival de Guymri au cour duquel il remporte le premier prix d'interprétation masculine. Lors de la dernière saison, il s'illustre dans deux pièces à travers deux rôles flamboyants: il est Don Giovanni dans  Elvira ou l'atroce fin d'un séducteur d'Anca Visdec et le prétentieux et zozotant Valentin dans Valentin Dumas l'acteur qui a perdu deux fois sa langue de Michel Tremblay.

       Très impliqué dans le milieu associatif, il anime, depuis 2009, des ateliers d'expression théâtrale pour adultes et adolescents. C'est dans ce cadre qu'il met en scène, en 2014, la première pièce de Musset La Quittance du Diable. Quelques mois après, il est choisi pour le rôle de Philippe Strozzi dans Lorenzaccio ou le péché des Princes. Il interprète un homme politique idéaliste et usé, un père aimant et dépassé, un homme d'une noblesse rare.

 

© 2015 par En Plein Choeur

Contact: Cie En Plein Choeur 100 rue des Larris 60850 Cuigy en Bray

enpleinchoeur@gmail.com et 06 84 19 58 08

6

  • Facebook Clean
  • Twitter Clean